Lifestyle Paris

Comment soutenir les commerçants pendant le Coronavirus ?

10 mai 2020

C’est acté et le déconfinement aura lieu à partir du 11 mai, notre vie pourra reprendre (presque) normalement.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, le retour à ma vie normale, je ne peux pas l’avoir sans un cinnamon bun le matin, mon vendredi avec une pause café à l’extérieur le midi, un verre entre amis après le boulot, un brunch le week-end.

Avez-vous pensé à eux, les commerçants, les restaurateurs ? J’avoue que moi oui, si je ne pouvais pas vivre pleinement sans eux, comment eux allaient-ils faire sans nous ?

Certes, il y a les aides de l’Etat, mais combien d’entre vous peuvent dire : « Chouette ! Mon aide CAF/Chômage/RSA est arrivée avant la date -ou pile à la date- prévue ! »
Personnellement, moi je ne l’ai jamais dit et je ne l’ai pas entendu autour de moi.

Je pense que quand on en a la possibilité, on doit aider, surtout si ce sont des lieux que l’on apprécie. Voici donc un article qui vous montrera comment aider, que vous ayez peu ou plus de moyens.

Aider sans budget :

Aimer/Commenter :

Un simple like, un commentaire, si cela vous boost, imaginez l’effet que cela a sur un commerçant qui a été obligé de fermer et qui se demande si les clients ne l’ont pas oublié ?
Montrez que vous êtes là, réagissez.

Partager/En parler

Si vous n’avez pas le budget actuellement, peut être que d’autres l’on, et veulent découvrir de nouveaux lieux.
Quoi de mieux que d’en parler autour de vous ? En visio, au téléphone, en faisant un post dédié sur les réseaux sociaux sur vos adresses favorites par exemple, si vous êtes plus timides ou si vous souhaitez faire appel à votre communauté.
Un hashtag #LaVidaLocale vous permet de partager sur Instagram vos lieux favoris, et d’en découvrir de nouveaux 🍽

Prêtez main forte !

Si vous avez des compétences utiles pour le commerçant (création de site, logistique, animation des réseaux sociaux…) et que vous avez du temps, vous pouvez également envoyer un message et proposez votre aide (il en va de soi, gratuitement, ou contre un repas ou des cafés selon le retour que vous avez)
-Tout travail mérite salaire, mais je pense que si l’on veut créer un portfolio, une expérience, l’échange de compétences peut être un bon moyen d’y arriver-

Aider avec un peu de budget

Le lieu que vous souhaitez aider est ouvert et non loin de vous

Avant le confinement, je dépensais dans les restaurants et Coffee Shop. Cela fait partir du budget « plaisir ».
Si vous avez la possibilité, vous pouvez donc continuer de vous restaurer dans vos lieux préférés.
Par exemple Grounded offre des livraisons non loin de leur Coffee Shop ou permettent de prendre en livraison le samedi matin. La Poutinerie a rouvert en livraison et pour les commandes à emporter.
Sho Miyashita lance son kit ramen à faire à la maison.
Les initiatives ne manquent pas il suffit juste de trouver ce qui vous plait !

Le fameux Kit Ramen

Si vous avez déjà vos adresses favorites, n’hésitez pas à envoyer un message aux gérant(e)s ou bien de vous renseigner sur les réseaux sociaux.
Il existe également des initiatives comme Victuailles Paris ou bien le hasthag présenté ci dessus dans la partie Partager/En parler

N’hésitez pas à partager vos adresses préférées dans les commentaires ✨

Malheureusement, vivant en banlieue de nombreux lieux ne livrent pas aussi loin, mais il reste toujours d’autres initiatives.

Vous êtes trop loin mais vous souhaitez aider

Des lieux se sont adaptés, et proposent du merchandising, vous pouvez porter les couleurs de vos lieux favoris.

Pour ma part mes coups de coeur vont au Café Berry et à Holybelly.

Le Tote Bag du Café Berry – Photo: Café Berry

Pour le Café Berry, j’adore leur Tote bag transparent. Je me dis qu’il est passe partout et à la fois très joli. Pas besoin de fouiller bien loin pour savoir si il y a nos lunettes de soleil dedans ! Pour ma part j’y glisserai bien ma gourde, un livre et une pochette fourre-tout.

Ensuite, Holybelly. J’adore leur mug bien entendu, mais le T-Shirt HB Vintage, que je vois bien porter avec un jean simple (mom peut être?), mon petit sac en osier. Un look plus « casual »

Mug Holybelly – Photo : Holybelly

Loustic propose du café également, vous pouvez l’acheter depuis le store sur Instagram

J’avoue que j’ai pu trouver ces éléments par chance en allant sur Instagram, mais peut être que vous avez d’autres trouvailles. Si c’est le cas, partagez les ✨

Cette période m’a permis de repenser à comment soutenir les commerçants, à ma façon de consommer, et à repérer les adresses qui sont véritablement mes favorites.
Notre façon de consommer dans ce genre de lieux changera énormément, date de réouverture incertaine, moins de places dans les restaurants et cafés, j’ai l’impression que l’on va prendre de nouvelles habitudes et que nos routines seront bien différentes.
Malgré tout cela, je continuerai de soutenir mes adresses favorites, d’en chercher de nouvelles, et de les partager avec vous !

  • Reply
    Catmentean
    10 mai 2020 at 21 h 28 min

    Il est très chouette cet article ! Je pense que beaucoup n’ont pas forcément penser qu’ils pouvaient aider à distance, ou l’ont fait sans s’en rendre compte (en disant que Twitter combien une adresse leur manquait, ahah).
    Personnellement, j’ai commandé sur Make My Lemonade et une marque de produits solaires que je voulais tester. On s’est aussi fait livré différents plats, et quand le kebab fav de Clement a réouvert il y a été le premier jour

  • Reply
    Maria
    12 mai 2020 at 19 h 13 min

    Coucou Lydie,
    je trouve cer article vraiment super! ça change des 1 millions d’articles « comment s’occuper pendant le confinement »
    Je peux ajouter ma humble pierre à l’édifice: Mapstr a lancé un hashtag qui regroupe tous les endroits que l’on peut aider en achetant une carte cadeau!

    Je te souhaite à toi et Ludovic (car j’ai oublié son nouveau nom) une bonne soirée,
    Maria

  • Reply
    Dress Me and My Kids
    21 mai 2020 at 18 h 09 min

    Hello, très sympa cet article. C’est vrai que c’est très important d’aider les petits commerçants en ce moment.

  • Reply
    Girls n Nantes
    22 mai 2020 at 15 h 22 min

    Ici on aide les commerçants en commandant chez eux
    on essaie de plus aller au supermarché et on se fait livrer des légumes locaux, on va à la boucherie et la poissonnerie de quartier
    on tente de faire au mieux et selon nos moyens aussi car au chômage partiel hélas on perd du pouvoir d’achat 🙁

Leave a Reply

Instagram

Suivez moi!